Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Cygne - Cygnus - Cyg

CygnusDans la mythologie, elle symbolise la forme que prit Jupiter pour conquérir les faveurs de Léda. Baptisée « la Poule » par les arabes, elle conservera ce nom jusqu'à ce que la Renaissance impose sa version latine du Cygne.
Une interprétation chrétienne due au moine allemand Julius SCHILLER († 1627) en 1627, la Croix de sainte Hélène, restera ignorée. On la retrouve également parfois sous le nom de Croix du Nord.

Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Cyg
Nom : Deneb 
Type : étoile
Type spectral : A2Ia
Magnitude : 1.25
Distance : 3 230 a.l.
A.D. : 20h 41m 25.91514s
Déc. : +45° 16' 49.2197"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Arided, Aridif, Arrioph, Deneb el Adige ou Gallina.
Son nom vient de l'arabe Al Dhanab al Dajajah : « la Queue de la Poule ».
C'est une étoile géante bleue de température de surface 8 400 K, d'environ 20 masses solaires et de 110 rayons solaires

Référence : β1 β2 Cyg
Nom :β1: Al Minhar al Dajajah
Nom :β2: Albireo B
Type : étoile (double ?)
Type spectral : K3II
Magnitude : 3.07 / 5.12
Distance : 385.3 a.l.
A.D. : 19h 30m 43.28052s
Déc. : +27° 57' 34.8483"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Étoile AlbireoLa forme arabisée de son nom serait une interprétation erronée du terme latin ab ireo (que l'on pourrait grossièrement traduire par « qui vient de l'iris »), utilisé dans la version de l'Almageste de 1515, faisant référence à sa position marquant le bec de l'animal. Malgré le second rang qui lui est attribué suivant le système de convention utilisé par Johann BAYER, elle n'est que la cinquième étoile de la constellation par ordre d'éclat.
Son observation à l'aide d'une simple paire de jumelles révèle une nature double, la séparation est de 34.3". Mais il se pourrait qu'il ne s'agisse que d'une illusion d'optique, les deux étoiles n'étant pas liées physiquement, mais simplement vues proches par un effet de perspective. La simple contemplation de ce système coloré de bleu et de jaune mérite à lui seul le détour.

Référence : γ Cyg
Nom : Sadir 
Type : étoile
Type spectral : F8Iab
Magnitude : 2.23
Distance : 1 300 a.l.
A.D. : 20h 22m 13.70184s
Déc. : +40° 15' 24.045"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Sadr ou Sador.
Ce nom vient de l'arabe voulant dire « poitrine ». Ce nom fait penser au nom traditionnel de l'étoile α Cassiopée, Schedar.
En astronomie chinoise, elle fait partie de l'astérisme Tianjin, représentant un gué servant à traverser la Voie lactée, qui symbolise un fleuve céleste, Tianhe.

Référence : δ Cyg
Nom : Rukh
Type : étoile triple
Type spectral : B9.5IV+
Magnitude : 2.86
Distance : 171 a.l.
A.D. : 19h 44m 58.47854s
Déc. : +45° 07' 50.9161"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Urakhga ou Al Fawaris.
Ce système est constitué de deux étoiles très proches l'une de l'autre et d'une troisième beaucoup plus éloignée.
Ce type de configuration répandue confère de la stabilité. L'étoile brillante visible à l'œil nu est une sous-géante bleue-blanche de type spectral B9.5, avec une température de surface de 9800 kelvins.
Elle est proche de la fin de sa vie dans la séquence principale avec une luminosité 180 fois celle du Soleil, un rayon de 4,7 rayons solaire et une masse d'environ 3,15 masses solaires. Comme beaucoup d'étoiles chaudes, elle tourne sur elle-même rapidement, à au moins 135 km/s à l'équateur, soit 60 fois plus rapidement que le Soleil.

Référence : ε Cyg
Nom : Gienah 
Type : étoile
Type spectral : K0III-IV
Magnitude : 2.48
Distance : 72 a.l.
A.D. : 20h 46m 12.68236s
Déc. : +33° 58' 12.925"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Gienah Cygni.
Epsilon Cygni est une géante orange et froide, comme le sont beaucoup d'étoiles visibles, et bien avancée en termes d'évolution stellaire. Bien que jeune en comparaison avec le Soleil, sa masse plus importante lui donne une durée de vie beaucoup plus courte, et l'étoile a entamé les premières phases vers sa mort.

Référence : ζ Cyg
Nom : - -
Type : étoile multiple
Type spectral : G8IIIp+DA4.2
Magnitude : 3.21
Distance : 151 a.l.
A.D. : 21h 12m 56.18594s
Déc. : +30° 13' 36.8957"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Son rayon égal à 14,7 fois celui du Soleil en brillant 119 fois plus. Il s'agit probablement d'une géante brûlant de l'hélium dans son cœur, bien qu'elle puisse être en transition vers le gigantisme avec un cœur d'hélium calme. Si on retient la première hypothèse, elle a une masse égale à 3,0 masses solaires et un âge de 400 millions d'années.

Référence : η Cyg
Nom : - -
Type : étoile multiple
Type spectral : K0III
Magnitude : 3.89
Distance : 137 a.l.
A.D. : 19h 56m 18.37222s
Déc. : +35° 05' 00.3228"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Référence : ι Cyg
Nom : - -
Type : étoile
Type spectral : A5Vn
Magnitude : 3.76
Distance : 122 a.l.
A.D. : 19h 29m 42.35872s
Déc. : +51° 43' 47.2058"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Référence : κ Cyg
Nom : - -
Type : étoile variable
Type spectral : G9III3
Magnitude : 3.8
Distance : 123 a.l.
A.D. : 19h 17m 06.16865s
Déc. : +53° 22' 06.4534"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

L'examen du spectre de cette étoile correspond au type spectral G9 III3, la classe de luminosité 'III' révélant qu'elle a consommé l'hydrogène de son cœur et gonflé pour atteindre le stade géante de son évolution stellaire. Sa luminosité varie légèrement, de seulement 0,01 à 0,02 magnitudes.

Référence : χ Cyg
Nom : - -
Type : variable pulsante
Type spectral : S6-9/1-2e
Magnitude : 3.3 à 14.2
Distance : 345.7 a.l.
A.D. : 19h 50m 33.924s
Déc. : +32° 54' 50.6097"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Variable de type Mira, la période est de 408.05 jours.

Référence : SS Cyg
Nom : - -
Type : variable éruptive
Magnitude : 7.7 à 12.4
Distance : 100 a.l.
A.D. : 21h 42m 42.804s
Déc. : +43° 35' 09.88"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

C'est une étoile double séparée par seulement 160 000 km, les photosphères sont pratiquement au contact. La période orbitale est de... six heures et demi !
Elle est le prototype des novæ naines : une classe de variables cataclysmiques.

Référence : CH Cyg
Nom : - -
Type : étoiles symbiotiques
Type spectral : M7IIIab+Be
Magnitude : 5.6/8.5
Distance : 874 a.l.
A.D. : 19h 24m 33.06773s
Déc. : +50° 14' 29.1263"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Les étoiles symbiotiques sont des systèmes binaires à forte interaction composé d'une étoile géante rouge et d'un compagnon beaucoup plus chaud (étoile sur la séquence principale, une naine blanche ou une étoile à neutron).
La plupart des étoiles symbiotiques sont variables avec des périodes très longues.
L'étoile froide perd de la matière qui est récupérée par l'étoile chaude.
Cette matière accumulée génère des activités symbiotiques comme des éruptions et des jets occasionnels.
Les étoiles symbiotiques sont régulièrement suivies en photométrie et spectrométrie par les astronomes amateurs et professionnels dans l'attente d'une éventuelle éruption ou "outburst."

Référence : M 29 / NGC 6913 
Nom : - -
Type : amas ouvert
Magnitude : 7.5
Distance : 4 075 a.l.
Dimension : Ø 6'
A.D. : 20h 23m 56s
Déc. : +38° 31' 24"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas ouvert M 29Charles MESSIER découvrit cet amas ouvert le 29 juillet 1764, lors de l'une de ses multiples pérégrinations qui l'amenaient parfois à la découverte de nouvelles comètes. Âgé de seulement 10 millions d'années, M 29 peut être considéré comme un amas ouvert très jeune.

Référence : M 39 / NGC 7092 
Nom : - -
Type : amas ouvert
Magnitude : 5.3
Distance : 880 a.l.
Dimension : Ø 32'
A.D. : 21h 31m 48s
Déc. : +48° 26'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas ouvert M 39Charles MESSIER, notre infatigable observateur remarqua cet amas ouvert en 1764, alors qu'il s'appliquait toujours à son activité favorite : la recherche de comètes.
Mais il ne possède pas la primeur de son observation, Guillaume LE GENTIL de la GALAISIÈRE (1725 - 1792) l'avait déjà scruté en 1750 et ARISTOTE (384 - 322 av. J.-C.) vers -350.

Référence : NGC 6826 
Nom : Nébuleuse Blink 
Type : nébuleuse planétaire
Magnitude : 9.8
Distance : 3 555 a.l.
Dimension : Ø 25"
A.D. : 19h 44m 48.1501s
Déc. : +50° 31' 30.264"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse planétaire NGC 6826Nébuleuse planétaire découverte par William Friedrich Wilhelm HERSCHEL en 1793, elle est également appelée nébuleuse Blink. Sa vitesse d'expansion est de 13 km · s-1.



cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriquesMesures de spectro de la nébuleuse NGC 6826, faites en octobre 2016 au calc : Spectométrie NGC 6826

Référence : NGC 6888 
Nom : Nébuleuse du croissant
Type : nébuleuse en émission
Magnitude : 7.4
Distance : 5 000 a.l.
Dimension : 25 al
A.D. : 20h 12m 07s
Déc. : +38° 21' 18"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse du croissantElle est issue des vents solaires créés par l'étoile Wolf-Rayet WR 136, qui par collision ionisent les vents plus lents de cette même étoile lorsqu'elle était plus jeune et plus petite (de type géante rouge) il y a 400 000 ans. Le front de choc engendre ce que l'on nomme une bulle de Wolf-Rayet.

Référence : NGC 6960/92/95 
Nom : Dentelles du Cygne 
Type : résidus de supernova
Magnitude : ± 10
Distance : 2 500 a.l.
Dimension : 3.5° × 2.6°
A.D. : 20h 45m 38s
Déc. : +30° 42' 30"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse du voileDétectés visuellement par William Friedrich Wilhelm HERSCHEL en 1784, à l'aide d'un télescope de plus de 400 mm, ces « filaments lumineux » sont les restes d'une supernova dont l'âge est estimé à 30 000 années.
Leur extension se poursuit encore actuellement à raison de 6" d'arc par siècle.

Référence : NGC 7000 
Nom : Nébuleuse America 
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : ± 6
Distance : 1 600 a.l.
Dimension : Ø 1°
A.D. : 20h 58m 47s
Déc. : +44° 19' 48.8"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse du voileUn simple regard sur une photographie en longue pause suffit à expliquer l'origine du nom de ce complexe gazeux situé à l'ouest de Deneb. Il fut découvert visuellement par William Friedrich Wilhelm HERSCHEL en 1786 et photographié pour la première fois par Maximilian Franz Joseph Cornelius WOLF (1863 - 1932) le 12 décembre 1890.
Sa dimension réelle est estimée à environ 45 a.l.

Dans la même zone : IC 5070 : nébuleuses du Pélican.

La nébuleuse du Pélican

Référence : IC 1318 
Nom : Nébuleuse du Papillon
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : - -
Distance : 3 700 a.l.
Dimension : 240'
A.D. : 20h 16m 48.0s
Déc. : +41° 57' 24"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse du CoconÉnorme nébuleuse en émission assez brillante et distincte, en forme d'accent circonflexe, assez difficile à voir, mais qui apparaît facilement sur les photographies. Elle possède en son centre une nébuleuse obscure. Elle se s'étend autour de l'étoile brillante Sadr (γ Cygni). Elle est située dans la Voie lactée, donc sur un fond riche en étoiles.

Référence : IC 5146 
Nom : Nébuleuse du Cocon
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : ± 7
Distance : 4 000 a.l.
Dimension : 12'
A.D. : 21h 53m 24.4s
Déc. : +47° 16' 14"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse du CoconIC 5146 est composée d'une nébuleuse en émission et un amas ouvert. Elle a un diamètre d'environ 15 al.
Elle se trouve près du bord Est de la constellation, près de celle du Lézard, en plein dans la Voie lactée, à une heure en AD de la Nébuleuse de l'Amérique du Nord et à l'extrémité de la nébuleuse obscure Barnard 168.

Crédits photographiques - NGC 6826 : NASA, autres : SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E