Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Dorade - Doradus - Dor

DoradusÉgalement parfois appelée le Requin ou l'Espadon, la constellation de la Dorade (ou Daurade) est à nouveau le fruit de l'imagination fertile de Johann BAYER qui l'intégra également à son Uranometria en 1603.
Au Sud-Ouest s'étend partiellement le « Grand nuage de Magellan », une des deux galaxies satellites de notre Voie lactée.


 

Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : β Dor
Nom : - -
Type : étoile variable pulsante
Magnitude : 3.46 à 4.08
Distance : 1 040 a.l.
A.D. : 05h 33m 37.51729s
Déc. : -62° 29' 23.3692"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

C'est une céphéide, la période de variation de luminosité est de 9.84 jours.

Référence : R Dor
Nom : - -
Type : étoile variable pulsante
Magnitude : 4.8 à 6.6
Distance : 203 a.l.
A.D. : 04h 36m 45.59127s
Déc. : -62° 04' 37.7974"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Une autre étoile variable, la période est de 338 jours.

Référence : NGC 1549 
Nom : - -
Type : galaxie elliptique E0−1
Magnitude : 10.6
Distance : 59 · 106 a.l.
Dimension : 3.6' × 2.8'
A.D. : 04h 15m 45.223s
Déc. : -55° 35' 32.50"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Galaxie NGC 1549Galaxie elliptique, la région centrale est particulièrement lumineuse. Elle fait partie d'un groupe d'une quarantaine de galaxies.
Elle s'éloigne à 1 215 km · s-1.

Référence : NGC 1553 
Nom : - -
Type : galaxie lenticulaire SA(rl)0
Magnitude : 10.3
Distance : 70 · 106 a.l.
Dimension : 6.0' × 3.2'
A.D. : 04h 16m 10.466s
Déc. : -55° 46' 48.50"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Cette galaxie lenticulaire renferme plusieurs objets denses identifiés comme étoile à neutrons, stade ultime d'étoiles très massives. La vision en rayonnement X révèle également un objet central lumineux identifié comme étant un « trou noir ».

La galaxie lenticulaire NGC 1553.
La galaxie NGC 1553 vue en rayonnement X par le satellite Chandra.

Référence : NGC 1566 
Nom : - -
Type : galaxie spirale barrée SAB(rs)bc
Magnitude : 10.2
Distance : 59 · 106 a.l.
Dimension : 13' × 9'
A.D. : 04h 20m 00.419s
Déc. : -54° 56' 16.11"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Galaxie NGC 1566Galaxie spirale barrée, elle s'éloigne à 1 495 km · s-1.

Référence : LMC 
Nom : Grand nuage de Magellan
Type : galaxie naine SB(s)m
Magnitude : - -
Distance : 154 000 a.l.
Dimension : 5° × 3°
A.D. : 05h 23m 34.6s
Déc. : -69° 45' 22"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

La supernona 1987a.Visible à l'œil nu, le Grand nuage de Magellan est l'une des deux galaxies satellites de notre Voie lactée, avec le Petit nuage de Magellan dans la constellation du Toucan.
Une supernova * [SN 1987a, à droite] y a été observée dans la nuit du 23 au 24 février 1987, ce qui a permis de déterminer sa distance avec une relative précision : 154 000 a.l. (± 2 800 a.l.). C'est le premier événement de ce type visible à l'œil nu depuis 1604, il fut observé par Johannes KEPLER dans la constellation d'Ophiuchus.
Sa plus grande dimension s'étend sur 25 000 a.l. En raison de sa proximité, il est possible d'y distinguer quelques amas ouverts ainsi que quelques régions HII (hydrogène ionisé).
Ce « nuage » doit son appellation aux navigateurs portugais, hommage posthume rendu à leur capitaine décédé aux Philippines : Fernão de MAGALHÃES (Fernand ou Ferdinand de MAGELLAN, 1480 - 1521).

* Étoile Sanduleak - 69202 (A.D. : 05h 35m 49", déc. : -69° 17' 50").

Le Grand nuage de Magellan.
Le Grand nuage de Magellan : une galaxie satellite de notre Voie lactée.

Référence : NGC 2070 / 30 Dor 
Nom : La Tarentule
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 8.3
Distance : 154 000 a.l.
Dimension : Ø 5'
A.D. : 05h 38m 42s
Déc. : -69° 06'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Située en bordure est du Grand nuage de Magellan, la nébuleuse à émission de la Tarentule est un vaste complexe gazeux dont la matière est rendue luminescente par un amas d'étoiles géantes nichées en son centre. Son diamètre réel est estimé à 800 a.l.
Elle doit son nom commun à une vague forme en « araignée » qu'elle peut prendre sur certaines photographies.



La nébuleuse de la Tarentule.
La nébuleuse de la Tarentule.

Crédits photographiques - NGC 1553 & SN1987a : ESA/NASA, autres : SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E