Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Dragon - Draco - Dra

DracoBien que possédant peu d'étoiles visibles à l'œil nu, le Dragon est l'une des constellations les plus étendues. Difficile à repérer, sa forme est relativement complexe, elle semble avoir été créé uniquement pour combler un espace vide entre les « deux Ourses ».
Cette région de ciel est le radiant de deux « pluies » de météores : les Draconides (du 27 au 30 juin) et les Quadrantides (du 28 décembre au 4 janvier). Cette dernière appellation trouve son origine dans celui du Quadrant mural, une constellation disparue qui se superposait approximativement sur le Dragon et le nord du Bouvier.

Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Dra
Nom : Thuban 
Type : étoile
Magnitude : 3.63
Distance : 308.7 a.l.
A.D. : 14h 04m 23.34995s
Déc. : +64° 22' 33.0619"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autre appellation : Adib.
Bien qu'elle porte la lettre α (alpha), elle n'est que la septième étoile de la constellation par ordre d'éclat. Il n'est pas impossible que son éclat ait baissé depuis que Johann BAYER a établi sa convention en 1603.
Elle jouait le rôle d'étoile polaire il y a 4 700 ans, les galeries des pyramides égyptiennes pointaient dans sa direction à l'époque de leur construction.

Référence : β Dra
Nom : Rastaban 
Type : étoile
Magnitude : 2.79
Distance : 361.4 a.l.
A.D. : 17h 30m 25.9617s
Déc. : +52° 18' 04.9993"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Alwaid, Asuia ou Rastaben.
Son nom vient de l'arabe Al Ras al Thuban : « la Tête du dragon ».

Référence : γ Dra
Nom : Etamin 
Type : étoile
Magnitude : 2.21
Distance : 147.5 a.l.
A.D. : 17h 56m 36.36988s
Déc. : +51° 29' 20.0242"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Eltanin, Etanin, Ettanin, Rasaben ou Rastaban comme la précédente.
C'est en cherchant à mesurer sa parallaxe que James BRADLEY (1693 - 1762), en 1725, découvrit le phénomène de l'aberration de la lumière.

Référence : Gliese 725
Nom : Gliese 725 
Type : étoile double
Magnitude : 9.94 à 1.14
Distance : 11.52 a.l.
A.D. : 18h 42m 46.67934s
Déc. : +59° 37' 49.4724"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autre appellation : Struve 2398.
Les deux étoiles sont des naines rouges de type spectral M3 V/M3.5. Bien que situées à seulement 11,52 années-lumière de la Terre, leur luminosité est trop faible pour qu'elles soient visibles à l'œil nu.

Référence : M 102 / NGC 5866 
Nom : Galaxie du Fuseau 
Type : galaxie lenticulaire S0
Magnitude : 10.8
Distance : 35 · 106 a.l.
Dimension : 6.5' × 3.1'
A.D. : 15h 06m 29.561s
Déc. : +55° 45' 47.91"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Galaxie NGC 5866Galaxie classée comme lenticulaire, également appelée galaxie du Fuseau, mais il se pourrait qu'il s'agisse d'une spirale vue exactement par la tranche.
Charles MESSIER en observateur attentif, et ce malgré quelques imprécisions sur certaines positions qui ont pu être corrigées depuis (voir également M 48 & M 91), mesurait avec soin les coordonnées de ses observations. M 102 semble être l'une des exceptions qui confirment cette règle.
Les faveurs des spécialistes se partagent entre deux thèses, à savoir :
• suite à une banale méprise, M 102 ne serait qu'un doublon de M 101, la « découverte » aurait d'ailleurs été démentie par Pierre André François MÉCHAIN lui-même ;
• soit l'objet existe réellement et serait la galaxie NGC 5866 du Dragon.
Cette dernière hypothèse est étayée par le fait que Charles MESSIER situe son observation entre les étoiles ι (iota) du Dragon et... ο (omicron) du Bouvier. Vue l'écart entre ces deux étoiles (environ 40°, omicron étant encore plus au sud que Arcturus), elles ne semblent pas être toutes indiquées pour préciser une position. En prenant θ (thêta) du Bouvier à la place de omicron (une erreur typographique entre ces deux signes serait possible, ils ne diffèrent que d'une barre horizontale), l'objet NGC 5866 devient ainsi un candidat plus que probable.

Repérage de l'objet M 102
M 102 : objet fantôme ou galaxie NGC 5866 ?

Référence : NGC 5906 
Nom : Lame de couteau
Type : galaxie spirale Sb+
Magnitude : 11.1
Distance : 42 400 000 a.l.
Dimension : 0.1'
A.D. : 15h 15m 53.687s
Déc. : +56° 19' 43.86"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Galaxie NGC 5906Galaxie découverte le 5 mai 1788 par William Friedrich Wilhelm HERSCHEL, c'est William Parsons qui remarque le disque et le nomme NGC 5906. Sa forme très effilée lui a donné le surnom de « lame de couteau, Knife Edge ou Splinter galaxy » en 1970 par l'astronome amateur Walter Huston Scott.

Référence : NGC 6543 
Nom : Œil de chat 
Type : nébuleuse planétaire
Type spectral : [WC]-PG1159
Magnitude : 8.8
Distance : 32 900 a.l.
Dimension : Ø 19.5"
A.D. : 17h 58m 33.423s
Déc. : +66° 37' 59.52"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse planétaire découverte par William Friedrich Wilhelm HERSCHEL en 1786.

Nébuleuse planétaire NGC 6543
La nébuleuse planétaire NGC 6543.

Crédits photographiques - NGC 6543 : ESA/NASA - autres : SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E