Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Ophiuchus - Ophiuchus - Oph

OphiuchusCette constellation, qui a la particularité de couper en deux celle du Serpent, formait à l'origine avec cette dernière la constellation du Serpentaire. Elle est également l'une des treize constellations traversées par le plan de l'écliptique, mais elle n'est pas considérée comme une constellation zodiacale bien que le Soleil y « séjourne » quatre fois plus longtemps que dans le Scorpion.
Une supernovae y fut découverte le 9 octobre 1604. Johannes KEPLER l'observera avec beaucoup d'intérêt à partir du 17 du même mois. Visible à l'œil nu pendant 18 mois, le résidu se présente aujourd'hui comme une petite nébulosité de magnitude 19 pour un diamètre de 40".
Cette zone contient un grand nombre d'amas globulaires, sept d'entre eux sont répertoriés dans la catalogue Messier. Elle abrite également l'étoile de Barnard qui possède le plus grand mouvement propre connu : 10.3" par an !

ophiuchus
Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Oph
Nom : Ras Alhague 
Type : étoile
Magnitude : 2.09
Distance : 46.7 a.l.
A.D. : 17h 34m 56.06945s
Déc. : +12° 33' 38"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Son nom signifie la « Tête du charmeur de serpents » en arabe.

Référence : Barnard
Nom : Étoile de Barnard 
Type : étoile naine rouge
Magnitude : 9.57
Distance : 5.96 a.l.
A.D. : 17h 57m 48,498s
Déc. : +04° 41' 36.21"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

C'est une des étoiles les plus proches de la Terre, seul le système stellaire Proxima Centauri et α Centauri sont connus comme étant plus proches. Cette naine rouge de type M est principalement connue pour être l'étoile possédant le mouvement propre le plus important (10,3" par an).

Référence : RS Oph
Nom : - -
Type : variable éruptive
Magnitude : 4.3 à 12.5
Distance : 5000 a.l.
A.D. : 17h 50m 13.202s
Déc. : -06° 42' 30"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Découverte par l'astronome écossaise Wilhelmina Paton Stevens FLEMING (1857 - 1911), alors qu'elle travaillait à l'élaboration du « catalogue Draper », cette nova récurrente a montré des sursauts lumineux en 1898, 1933, 1958, 1967, 1985 et 2006. Dans sa phase explosive, elle peut briller comme 120 000 soleils !

RS Ophiuchus
Courbe de luminosité de RS Oph obtenue à partir de 14 890 observations (d'après document AFOEV).

Référence : M 9 / NGC 6333 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 7.7
Distance : 26 730 a.l.
Dimension : Ø 9.3'
A.D. : 17h 19m 11.78s
Déc. : -18° 30' 58.5"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 9Amas globulaire découvert (en même temps que M 19) par Charles MESSIER le 28 mai 1764, alors qu'il s'adonnait encore à sa passion : la recherche de comètes.

Référence : M 10 / NGC 6254 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 6.6
Distance : 14 345 a.l.
Dimension : Ø 15'
A.D. : 16h 57m 09.05s
Déc. : -04° 06' 01.1"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 10Amas globulaire découvert par Charles MESSIER le lendemain du précédent : 29 mai 1764.

Référence : M 12 / NGC 6218 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 6.7
Distance : 16 000 a.l.
Dimension : Ø 14.5'
A.D. : 16h 47m 14.18s
Déc. : -01° 56' 54.7"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 12Découvert durant la même nuit d'observation que M 10, les deux amas sont vus proches sur la voûte céleste, par Charles MESSIER, le 30 mai 1764.

Référence : M 14 / NGC 6402 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 7.6
Distance : 29 000 a.l.
Dimension : Ø 11.7'
A.D. : 17h 37m 36.15s
Déc. : -03° 14' 45.3"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 14À nouveau une découverte de Charles MESSIER le 3 juin 1764. Il le réobservera 5 ans plus tard lors du passage d'une comète dans cette région du ciel, sans toutefois parvenir à le résoudre en étoiles. Résultat qui sera obtenu par William Friedrich Wilhelm HERSCHEL en 1783 avec l'un des grands télescopes qu'il construisait lui-même.
Lors d'un classement d'archives en 1964, l'astronome Amelia Fay WEHLAU (19?? -) retrouva sur 8 plaques photographiques de M 14, prises entre le 21 et le 28 juin 1938, la trace d'une supernova qui atteignit la magnitude 16.

Référence : M 19 / NGC 6273 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 6.7
Distance : 28 360 a.l.
Dimension : Ø 13.5'
A.D. : 17h 02m 37.69s
Déc. : -26° 16' 04.6"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 19Amas globulaire découvert, avec M 9, par Charles MESSIER le 28 mai 1764.

Référence : M 62 / NGC 6266 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 6.4
Distance : 22 495 a.l.
Dimension : Ø 14.1'
A.D. : 17h 01m 12.6s
Déc. : -30° 06' 44.5"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 62À nouveau une découverte de Charles MESSIER datée du 14 juin 1779. Cet amas globulaire, situé à la limite du Scorpion dans lequel il est parfois classé, serait l'un des plus proches du centre galactique.

Référence : M 107 / NGC 6171 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 7.9
Distance : 20 865 a.l.
Dimension : Ø 10.0'
A.D. : 16h 32m 31.86s
Déc. : -13° 03' 13.6"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 107Objet découvert par Pierre André François MÉCHAIN en avril 1782. Il s'agit vraisemblablement du dernier objet en date repéré par l'astronome. Helen Sawyer HOGG (1905 - 1993) l'ajouta officiellement au catalogue Messier en 1947 après la découverte d'une lettre de Pierre André François MÉCHAIN, adressée à Johann BERNOULLI (1744 - 1807) et datée du 6 mai 1783, attestant la connaissance de cet objet (ainsi que ceux répertoriés M 105 et M 106).

Référence : Barnard 59, B 65-67, B 78 
Nom : Nébuleuse de la Pipe 
Type : nébuleuse en absorption
Magnitude : - -
Distance : ±600 a.l.
Dimension : 300' x 60'
A.D. : 17h 27m
Déc. : -26° 56'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse de la PipeDuo de nébuleuses en absorption situées dans les bras spiraux de notre Voie lactée.
La nébuleuse Barnard 59 dessine le « tuyau » de la pipe, tandis que Barnard 78 représente le « fourneau ». Ce curieux assemblage est à rechercher au sud-est de l'étoile θ (thêta) et à 3°E d'Antares (alpha du Scorpion).

Crédits photographiques - SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E