Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Sagittaire - Sagittarius - Sgr

SagittariusLe Sagittaire est une constellation de l'hémisphère Sud, aussi est-elle toujours basse sur l'horizon vue depuis la France. L'archer qu'elle représente nous donne la direction du centre de notre galaxie : la Voie lactée. Pour cette raison, elle ne contient pas moins d'une quinzaine d'objets répertoriés dans le catalogue Messier.
La tradition anglo-saxonne préfère la distinguer sous la forme d'une théière.

Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Sgr
Nom : Rukbat 
Type : étoile
Magnitude : 3.96
Distance : 170 a.l.
A.D. : 19h 23m 53.17483s
Déc. : -40° 36' 57.3705"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Alrami, Rucba ou Rukbat al Rami.
Malgré la lettre α (alpha) qui lui est attribuée, elle n'est que la neuvième étoile par ordre d'éclat apparent, la plus lumineuse étant ε (epsilon) Kaus Australis de magnitude 1.81. Elle est inobservable depuis une latitude moyenne de l'hémisphère Nord.

Référence : Ross 154
Nom : Ross 154 
Type : étoile
Magnitude : 10.44
Distance : 9.68 a.l.
A.D. : 18h 49m 49.36216s
Déc. : -23° 50' 10.4291"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Ross 154 est une naine rouge proche du Soleil. Sa plus proche voisine est l'étoile de Barnard.

Référence : M 8 / NGC 6523/30 
Nom : Nébuleuse de la Lagune 
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 5.0
Distance : 4 800 a.l.
Dimension : 45' × 30'
A.D. : 18h 03m 37s
Déc. : -24° 23' 12"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse M 8La nébuleuse (NGC 6523) fut mentionnée pour la première fois par John FLAMSTEED en 1680. C'est Charles MESSIER qui, en 1764, parvint à observer l'amas stellaire (NGC 6530) qui lui est lié et procure l'énergie nécessaire à sa luminescence. M 8 est également une source d'émission radio.
L'ensemble est repérable à l'œil nu dans un bon ciel, il faut un télescope de 100 mm pour parvenir à distinguer le « canal » sombre qui semble diviser la nébuleuse en deux et lui donne son nom commun : la Lagune. Quelques « globules de Bok » (condensations sombres évoluant vers le stade de protoétoiles) y ont été repérés.

Référence : M 17 / NGC 6618 
Nom : Nébuleuse Oméga 
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 7.0
Distance : 800 a.l.
Dimension : Ø 11'
A.D. : 18h 20m 47s
Déc. : -16° 10' 18
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse M 17Lorsque Charles MESSIER observa en 1764 cette « tache de lumière sans étoiles » suivant sa propre description, il ne se doutait pas qu'il avait été encore devancé par le suisse Jean Philippe Loys de CHÉSEAUX (1718 - 1751) en 1746. Il est vrai que ce dernier n'avait annoncé cette trouvaille que dans une lettre adressée à son grand-père et lue à l'académie des sciences de Paris, elle ne fut cependant jamais diffusée.
Sa vague forme en fer à cheval lui a valu le nom de Horseshoe Nebula ou nébuleuse Oméga (Ω). L'exubérant Camille Nicolas FLAMMARION y discerna plutôt la silhouette d'un cygne ou d'un « nuage de fumée balayé par le vent ».

Référence : M 18 / NGC 6613 
Nom : - -
Type : amas ouvert
Magnitude : 7.5
Distance : 3 910 a.l.
Dimension : Ø 5'
A.D. : 18h 20m 58s
Déc. : -17° 06' 06"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas ouvert M 18Amas stellaire découvert par Charles MESSIER le 3 juin 1764.

Référence : M 20 / NGC 6514 
Nom : Nébuleuse Trifide 
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 6.3
Distance : 2 500 a.l.
Dimension : Ø 28'
A.D. : 18h 02m 42s
Déc. : -22° 58' 18"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse M 20La première description écrite de cette nébuleuse est celle de Charles MESSIER en 1764, mais il est plus que probable que Guillaume LE GENTIL de la GALAISIÈRE (1725 - 1792) l'observa dès 1747. C'est sir John Frederich William HERSCHEL qui sera le premier à l'étudier avec attention depuis le cap de Bonne Espérance. C'est également lui qui emploiera le terme de « trifide » pour désigner l'aspect que prend la nébuleuse dans un grand télescope : trois sillons obscurs, concentrations de poussière et de gaz froids se projetant du centre vers le bord, semblent la découper en trois parties pratiquement égales. Camille Nicolas FLAMMARION fit par la suite la même observation et officialisa cette appellation. Les meilleures photographies ont depuis montrées qu'il y en avait quatre.
La Trifide est une nébuleuse à émission (ou réflexion) dont le gaz, essentiellement composé d'hydrogène, est ionisé (en rouge sur l'image) par le rayonnement ultraviolet des étoiles qu'elle contient (ces régions sont dites HII). Une autre nébuleuse, autour de l'étoile HD 164 514 située juste au Nord, émet principalement dans le bleu.

Centre de la nébuleuse Trifide
Centre de la nébuleuse Trifide par le télescope spatial Hubble.

Référence : M 21 / NGC 6531 
Nom : - -
Type : amas ouvert
Magnitude : 7.2
Distance : 4 250 a.l.
Dimension : Ø 15'
A.D. : 18h 04m 13s
Déc. : -22° 29' 24"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas ouvert M 21Amas ouvert découvert par Charles MESSIER le 5 juin 1764.

Référence : M 22 / NGC 6656 
Nom : Amas du Sagittaire
Type : amas globulaire
Magnitude : 5.1
Distance : 10 430 a.l.
Dimension : Ø 24'
A.D. : 18h 36m 24.94s
Déc. : -23° 54' 17.1"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 22La découverte de M 22 est souvent attribuée à l'astronome polonais Johannes HEWEL qui l'aurait observé vers 1660, mais Charles MESSIER lui-même en attribue la paternité à l'allemand Johann Abraham IHLE (1627 - vers 1699) en 1665.
Il fait partie des amas globulaires les plus faciles à observer, juste derrière Oméga du Centaure et 47 Toucan (visibles que depuis l'hémisphère Sud) et devançant notre « amas d'Hercule » (M 13). Il se rapproche à 145 km · s-1 et le nombre de ses étoiles est estimé à 500 000.

Référence : M 23 / NGC 6494 
Nom : - -
Type : amas ouvert
Magnitude : 5.9
Distance : 2 150 a.l.
Dimension : Ø 30'
A.D. : 17h 57m 04s
Déc. : -18° 59' 06"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Une découverte de Charles MESSIER le 20 juin 1764.

Référence : M 24 / NGC 6603 
Nom : Nuage du Sagittaire
Type : nuage
Magnitude : 4.6
Distance : 9 390 a.l.
Dimension : 120" × 90"
A.D. : 18h 16m 48s
Déc. : -18° 33'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

M 24M 24 n'est pas un objet physique réel, il n'est qu'une portion plus lumineuse de la Voie lactée.
La volonté d'octroyer un nom à chaque première observation conduit à lui allouer celui de Charles MESSIER. Il aurait déterminé la position de cette « nébuleuse », facilement discernable à l'œil nu, le 20 juin 1764. Il est évident qu'elle a été remarquée par plus d'un observateur par le passé. Sur son carnet de notes il lui donna un diamètre de 1° 30'.
Cette mesure ne fut pas prise en considération par les observateurs suivants qui se méprirent tous sur la nature de l'observation de Messier. Sir John Frederich William HERSCHEL, William PARSONS, Camille Nicolas FLAMMARION et bien d'autres, tous confondirent M 24 avec l'amas ouvert NGC 6603 qui se trouve en sa partie Nord.
Deux petites nébuleuses en absorption (le plan équatorial de notre galaxie est truffé d'objet de cette nature) viennent se superposer à l'ensemble. Elles portent les numéros 92 et 93 dans le catalogue de Barnard.

Référence : M 25 / IC 4725 
Nom : - -
Type : amas ouvert
Magnitude : 6.2
Distance : 1 825 a.l.
Dimension : Ø 30'
A.D. : 18h 31m 47s
Déc. : -19° 07'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas ouvert M 25Amas stellaire découvert, en même temps que M 16 et M 17, par le suisse Jean Philippe Loys de CHÉSEAUX (1718 - 1751) en 1746. Il sera retrouvé par Charles MESSIER en 1764 en compagnie de M 18.
Curieusement cet objet, pourtant discernable à l'œil nu, sera négligé par les observateurs suivants. Il faudra attendre que Julius Johann Friedrich SCHMIDT (1825 - 1884) (re)découvre l'amas en 1866 pour qu'il soit intégré dans l'Index Catalogue en... 1908 ; il y figure sous la référence IC 4725.
Fait rarissime pour ce type d'objet : il contient une céphéïde.

Référence : M 28 / NGC 6626 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 6.8
Distance : 18 580 a.l.
Dimension : Ø 11.2'
A.D. : 18h 24m 32.89s
Déc. : -24° 52' 11.4"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 28Amas globulaire découvert par Charles MESSIER le 26 juillet 1764. Un pulsar, une étoile à neutrons tournant sur elle-même 327 fois par seconde, y fut découvert en 1987.

Référence : M 54 / NGC 6715 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 7.6
Distance : 88 670 a.l.
Dimension : Ø 9.1'
A.D. : 18h 55m 03.33s
Déc. : -30° 28' 47.5"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 54Amas globulaire observé par Charles MESSIER le 24 juillet 1778, sans toutefois parvenir à le résoudre.
Cet amas appartient à la galaxie naine du Sagittaire, une galaxie satellite de notre Voie lactée.

Référence : M 55 / NGC 6809 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 6.3
Distance : 17 605 a.l.
Dimension : Ø 19'
A.D. : 19h 39m 59.71s
Déc. : -30° 57' 53.1"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 55Découvert par l'abbé Nicolas Louis de la Lacaille en 1751, il sera observé par Charles MESSIER le 24 juillet 1778. C'est l'un des amas globulaires les plus faciles à résoudre en étoiles.

Référence : M 69 / NGC 6637 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 7.6
Distance : 28 035 a.l.
Dimension : Ø 7.1'
A.D. : 18h 31m 23.1s
Déc. : -32° 20' 53.1"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 69Amas globulaire également découvert par Nicolas Louis de la Lacaille en même temps que le précédent et observé par Charles MESSIER le 31 août 1780.

Référence : M 70 / NGC 6681 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 7.9
Distance : 29 340 a.l.
Dimension : Ø 7.8'
A.D. : 18h 43m 12.76s
Déc. : -32° 17' 31.6"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 70Une découverte de Charles MESSIER le 31 août 1780, alors que l'objet ne « culmine » qu'à moins de 10 degrés au dessus de l'horizon de Paris. Il parvint même à y discerner quelques détails.

Référence : M 75 / NGC 6864 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 8.5
Distance : 61 290 a.l.
Dimension : Ø 6.0'
A.D. : 20h 06m 04.841s
Déc. : -21° 55' 20.14"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 75Amas globulaire découvert par Pierre André François MÉCHAIN le 27 août 1780. Les instruments de cette époque ne permettaient pas de résoudre cet objet. Charles MESSIER nota pourtant, le 18 octobre suivant, à propos de son observation de M 75 : « composé de très petites étoiles et contenant de la nébulosité ».

Référence : NGC 6822 
Nom : Galaxie de Barnard 
Type : galaxie irrégulière IB(s)m
Magnitude : 8.8
Distance : 1.5 · 106 a.l.
Dimension : 20' × 10'
A.D. : 19h 44m 56.199s
Déc. : -14° 47' 51.29"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Galaxie NGC 6822Galaxie irrégulière, également appelée galaxie de Barnard.
C'est la toute première « nébuleuse » dont la non-appartenance à notre Voie lactée fut démontrée par Edwin Powell HUBBLE en 1925. Il estima alors sa distance à 700 000 a.l.

Crédits photographiques - Centre M 20 : NASA, autres : SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E