Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Les amas stellaires

Corps célestes
• Les amas stellaires
• Les nébuleuses
• Les galaxies
• Qu'est-ce qu'une étoile
• Type d'étoiles
• Étoiles variables
• Étoiles doubles
• Étoiles symbiotiques
• Exoplanètes
• Les constellations
• Les observations

Les amas stellaires sont des regroupements d'étoiles liées par la gravitation.

Ils sont de deux types :

• les amas ouverts (ou amas galactiques) ;
• les amas globulaires.




Les amas ouverts

Les Pléiades

Composés de quelques dizaines à plusieurs milliers d'étoiles relativement jeunes et toutes nées de la même nébuleuse, ils peuvent prendre des formes diverses. Ils se forment dans les bras spiraux de la Galaxie et sont donc visibles essentiellement aux abords de la Voie lactée.
En raison des vitesses différentielles au sein de ces concentrations d'étoiles, elles se dispersent généralement au terme d'une période de quelques centaines de millions d'années. Environ un millier de ces objets sont actuellement observables depuis la Terre, mais leur quantité réelle est estimée à plus de 30 000.
Les Hyades
Quelques objets parmi les plus typiques de cette famille sont visibles à l'œil nu :
• les Pléiades (M 45) et les Hyades (Mel 25) dans le Taureau ;
• Præsepe (M 44) dans le Cancer.
L'amas ouvert le plus dispersé est Melotte 111, il faut le rechercher au sud de l'étoile γ (gamma) dans la constellation de la Chevelure de Bérénice.

Avec des jumelles il est possible de repérer M 38, M 36 et M 37 qui se suivent dans cet ordre du nord-ouest vers le sud-est dans la constellation du Cocher.
De même pour le double amas de Persée (NGC 869 et NGC 884) dans la constellation du même nom.

Le double amas de Persée
Le double amas de Persée.

Les amas globulaires

Leur population se compte en centaines de milliers d'étoiles à l'évolution très avancée. Ces vieilles étoiles sont toujours regroupées dans une sphère, d'où le nom donné à ces formations.

Les amas globulaires sont distribués dans un halo sphérique englobant la Galaxie et sont donc essentiellement vus en dehors du plan équatorial de la Voie lactée. Plus de 200 objets de ce type gravitent autour du centre de notre galaxie, quelques uns d'entre-eux ont également pu être observés autour de systèmes extérieurs au nôtre, comme la galaxie d'Andromède (M 31), la galaxie du Triangle (M 33) et le Grand nuage de Magellan (LMC).
Le plus bel objet de ce type est Oméga du Centaure, il n'est malheureusement visible que depuis l'hémisphère Sud.

L'amas globulaire M 13 dans HerculePour le ciel boréal, il faut admirer M 13 dans la constellation d'Hercule. À la limite de la détection à l'œil nu, une simple paire de jumelles permet de le repérer sous la forme d'une tache floue au tiers de la distance séparant les étoiles η (êta) et ζ (dzêta). Un petit télescope permettra de résoudre sa périphérie en étoiles.

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E