Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique
Nadir
Point opposé au zénith.
Navire Argo
L´ancienne constellation du Navire ArgoLe poète latin Marcus MANILIUS († vers -50), dans son ouvrage Poeticon Astronomicon, faisait référence au navire construit par Argos pour permettre à Jason et ses « argonautes » d´aller à la recherche de la Toison d´Or.
Des cartographes anciens se sont inspirés de ce récit pour nommer une vaste zone au sud-est du Grand chien qui comprenait plus de 800 étoiles visibles à l´œil nu. L´astérisme était alors représenté par une Carène, une voile, une poupe et un mât. Les égyptiens y virent l´embarcation ayant transporté Isis et Osiris lors du Déluge.
La tradition chrétienne tenta d´y placer l´Archa Noæ (Arche de Noé), puis Johann BAYER la repris sous le nom simplifié de l´Arche.
En 1752, l´abbé Nicolas Louis de la Lacaille, reprenant l´ancienne représentation, remplaça le mât par une boussole. En 1877, Benjamin Apthorp GOULD (1824 -1896) décida le démantèlement du navire en considérant chacune de ses parties comme une constellation à part entière.
Nébuleuse
Historiquement on appelait « nébuleuse », par opposition aux étoiles qui forment des images ponctuelles, tout objet apparaissant flou à l´œil nu ou dans de petits instruments. Aujourd´hui le terme s´est précisé.
On distingue :
  • les nébuleuses constituées de poussières réfléchissant la lumière des étoiles voisines (nébuleuses par réflexion) ou de gaz ionisé par l´énergie d´une étoile chaude voisine (nébuleuse en émission) ;
  • les nébuleuses obscures (nébuleuses en absorption), nuages de gaz et de poussières faisant écran à la lumière des étoiles situées en arrière-plan ;
  • les nébuleuses planétaires, stade ultime d´étoiles géantes rouges.
Neptune
Huitième planète par ordre de distance au Soleil.
Étoile à neutrons
Une étoile à neutrons est le nom donné à un astre principalement composé de neutrons maintenus ensemble par les forces de gravitation. De tels objets sont le résidu compact issu de l'effondrement gravitationnel du cœur d'une étoile massive quand celle-ci a épuisé son combustible nucléaire. Sa masse est élevée dans un volume très restreint : 1,4 fois la masse du soleil d'un rayon d'environ 10 kilomètres à 20 kilomètres seulement.
sir NEWTON Isaac (Woolsthorpe, 1643 - Kensington, 1727)
Portrait de Isaac NEWTON Pour les français, Isaac NEWTON est né le 4 janvier 1643 au manoir de Woolsthorpe dans le Lincolnshire et décédé le 31 mars 1727 à Kensington. Il est inhumé à l´Abbaye de Westminster. Pour les anglais, qui n´utiliseront le calendrier julien qu´à partir de 1752, ces deux dates sont 25 décembre 1642 et 20 mars 1726.
Esprit universel, aussi bon expérimentateur que génial théoricien, NEWTON peut être tout autant qualifié de mathématicien, physicien que d´astronome. Co-inventeur du calcul différentiel et intégral avec Gottfried Wilhelm LEIBNIZ (1646 - 1716), il est également le créateur du premier télescope qui porte son nom (1671). Le télescope construit par Isaac NEWTON.

Le télescope construit par Isaac NEWTON.

Doté d´un caractère perturbé, certains n´hésitent plus à le qualifier de « névrosé », il fait ses premières études à l´école primaire de Grantham sans grande distinction. En 1661, il entre au Trinity College de Cambridge où il devient professeur en 1669 après une interruption de deux ans en raison de l´épidémie de « Grande Peste » qui sévit sur la région en 1665-1666.
C´est à cette époque qu´il établit les lois de la gravitation universelle et calcule la force qui retient la Lune sur son orbite. Il démontre, dans ses travaux d´optique, que la lumière blanche est composée de plusieurs couleurs (1669) et en ébauche une théorie corpusculaire.
Travailleur acharné et solitaire, il est élu membre de la Royal Society en janvier 1672 et en deviendra le président en 1703, poste qu´il occupera jusqu´à sa mort. Il est anobli par la reine en 1705.
Un cratère lunaire de 79 km de diamètre porte son nom (76.7 °S - 16.9 °O), ainsi qu´un cratère martien et l´astéroïde n° 662.
New General Catalogue
Le New General Catalogue ou NGC est l´un des catalogues les plus connus dans le domaine de l´astronomie amateur avec le catalogue Messier.
En 1888 il contenait 7 840 objets du ciel profond recensés par John Dreyer. Entre 1895 et en 1908, il ajouta un catalogue complémentaire de 5 386 objets. Les objets des catalogues NGC et IC originaux ont finalement été partiellement corrigés en 1988 par Roger Sinnott pour former le catalogue NGC 2000.0 qui est utilisé aujourd´hui.
Nœud
Un des deux points d´intersection de l´orbite d´un astre avec un plan de référence. Ce plan de référence est celui de l´orbite terrestre (écliptique) pour tous les objets gravitant autour du Soleil, le plan équatorial de sa planète pour un satellite (exceptée la Lune qui garde l´écliptique comme plan de référence).
Le passage du sud au nord de ce plan est appelé nœud ascendant, le passage du nord au sud est le nœud descendant. L´intervalle de temps entre 2 passages au nœud ascendant est appelé période draconitique.
La ligne des nœuds est la droite passant par ces deux points. Quand la Lune passe au voisinage de la ligne des nœuds de son orbite on observe les éclipses de Lune et les occultations du Soleil.
Nova
Le mot nova étant emprunté au latin, le pluriel latin est novæ. En astronomie, une nova est une étoile qui devient très brutalement extrêmement brillante, avec une grande augmentation de son éclat, qui peut être de l'ordre de 10 magnitudes. Cette vive luminosité ne dure que quelques jours, et l'étoile reprend ensuite progressivement son éclat initial.
Nutation
Oscillation périodique de faible amplitude se superposant au mouvement de précession de l´axe de rotation terrestre. Il a essentiellement pour origine la dérive de la ligne des nœuds de l´orbite lunaire.
Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L´usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E