Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Carène - Carina - Car

CarinaDes cartographes anciens se sont inspirés du récit du poète latin Marcus MANILIUS (IIe siècle) Poeticon Astronomicon pour nommer cette zone en référence au navire construit par Argos. L'astérisme du Navire Argo, qui devait permettre à Jason et ses argonautes d'aller à la recherche de la mythique Toison d'Or, fut ainsi représenté par une carène, une voile, une poupe et un mât.
La tradition chrétienne tenta un temps d'y placer l'Archa Noæ (Arche de Noé), puis Johann BAYER la repris sous le nom simplifié de l'Arche dans son Uranometria. En 1752, l'abbé Nicolas Louis de la Lacaille, reprenant l'ancienne représentation, remplaça le mât par une boussole. En 1877, Benjamin Apthorp GOULD (1824 - 1896) décida le démantèlement du navire en considérant chacune de ses parties comme une constellation à part entière.
C'est cette disposition qui a été officialisée par l'U.A.I. en 1930.

Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Car
Nom : Canopus
Type : étoile
Magnitude : -0.72
Distance : 310 a.l.
A.D. : 06h 23m 57.10988s
Déc. : -52° 41' 44.3810"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Deuxième étoile par ordre de luminosité de tout le ciel, elle a vue cette suprématie lui être au moins une fois contestée par l'étoile η (êta).
Figurant le gouvernail du navire Argo avant son démantèlement en la personne de Kanôkos, le pilote du roi Ménélas, elle reste un repère important pour la navigation des sondes interplanétaires.

Référence : η Car
Nom : Êta Carina
Type : étoile éruptive
Magnitude : 0.8 à 7
Distance : 37 490 a.l.
A.D. : 10h 45m 03.546s
Déc. : -59° 41' 03.95
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

L'étoile Eta Carina et ses lobes d'éjectionsElle fait partie d'un amas stellaire immergé dans le complexe gazeux NGC 3372. Il s'agit vraisemblablement d'une étoile jeune, instable et de très grande masse, environ 100 fois celle de notre Soleil qui devrait finir en supernova. Habituellement invisible à l'œil nu, son sursaut le plus important eut lieu en 1843, où elle fut plus lumineuse que Canopus, pour redisparaître en 1868. D'autres augmentations de luminosité sont apparues en 1730, 1801, entre 1820 et 1827, en 1890 et 1941. À son sursaut le plus élevé, elle a dû briller comme dix millions de Soleil, devenant plus brillante que Canopus.

Référence : NGC 2516 
Nom : Caldwell 96
Type : amas ouvert
Magnitude : 3.80
Distance : 1 300 a.l.
Dimension : Ø 30'
A.D. : 07h 58m 04s
Déc. : -60° 45.2'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

L'amas ouvert NGC 2516Amas stellaire observable à l'œil nu.

Référence : NGC 3372 
Nom : Grande nébuleuse de la Carène
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 1
Distance : 8 000 a.l.
Dimension : Ø 2°
A.D. : 10h 44m 19s
Déc. : -59° 53' 21"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse à émission repérable aux jumelles près de l'étoile η (êta).

Nébuleuse NGC 3372
NGC 3372 : une nébuleuse en absorption située en avant-plan y dessine le « Trou de serrure ».

Crédits photographiques - Êta Carina, NGC 3372 : ESA/NASA, autres : SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E