Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Orion - Orion - Ori

OrionOrion le chasseur, ou Oarion le guerrier, est resté le monument incontournable du ciel d'hiver, et ce malgré la volonté du moine allemand Julius SCHILLER († 1627) de lui substituer un saint Joseph en 1627. Elle est très facilement identifiable à partir des trois étoiles alignées formant le Baudrier, ou Ceinture, du géant.
Ces dernières, également parfois appelées « les rois mages », furent dénommées Iugulæ (les étoiles jointes) par d'anciennes civilisations latines.
Les arabes l'appelaient le « Mouton noir avec un point blanc sur le dos ».
C'est la seule constellation possédant deux étoiles de première magnitude.

Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Ori
Nom : Betelgeuse 
Type : étoile variable
Type spectral : M1-M2Ia-ab
Magnitude : 0.45 à 1.3
Distance : 400 a.l.
A.D. : 05h 55m 10.30536s
Déc. : +07° 24' 25.4304"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

L'étoile Betelgeuse.Autres appellations : Al Mankib, Besn, Beteiguex, Betelgeuze, Betelguex ou Klaria.
Son nom commun vient de la déformation de l'expression arabe Ibt al Jauzah : « épaule du Géant ». C'est sir John Frederich William HERSCHEL qui découvrit sa variabilité en 1836. Sa luminosité oscille de façon irrégulière sur une période moyenne de 2 070 jours, sur laquelle se superposent d'autres cycles de moindres amplitudes. Il est possible que son éclat ait diminué depuis que Johann BAYER (1572 - 1625) lui a attribué la lettre α (alpha). Aujourd'hui, elle n'est que la deuxième étoile de la constellation par ordre d'éclat.
Betelgeuse est une supergéante rouge en fin de vie, son diamètre passe alternativement de 750 à 1 300 millions de km. Placée à la distance de notre Soleil, ses couches externes s'étendraient jusqu'à l'orbite de Jupiter au maximum. D'une masse équivalente à 30 fois celle de notre étoile, sa densité moyenne vaut celle... d'un gaz raréfié !

Référence : γ Ori
Nom : Bellatrix 
Type : étoile
Type spectral : B2V
Magnitude : 1.64
Distance : 240 a.l.
A.D. : 04h 19m 47.60385s
Déc. : +15° 37' 39.5154"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

C'est une étoile géante bleue de la constellation d'Orion, 3ème par sa magnitude (+1,6) et de type spectral B2.
Le nom de Bellatrix provient du latin et signifie « la guerrière ». Elle est connue également comme l'étoile Amazone. On a cru un moment qu'elle appartenait à l'association physique d'étoiles qui comprend une grande partie de la constellation d'Orion. Mais cette hypothèse a été depuis écartée car Gamma Orionis est beaucoup plus proche de la Terre que le reste du groupe.

Référence : β Ori
Nom : Rigel 
Type : étoile double
Type spectral : B8Iae
Magnitude : 0.18 / 6.8
Distance : 800 a.l.
A.D. : 05h 14m 32s
Déc. : -08° 12' 05.8981"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autres appellations : Algebar ou Elgebar.
Étoile géante bleue, son diamètre vaut 50 fois celui de notre Soleil, dont elle surclasse la luminosité d'un facteur 60 000. L'étoile compagnon est placée à 9.5", la spectroscopie a permis de révéler sa nature binaire. Malgré l'écart important, elle est difficilement observable en raison de l'éclat de Rigel.

Référence : ζ Ori
Nom : Alnitak 
Type : système multiple
Magnitude : 1.7 / 5.5
Distance : 800 a.l.
A.D. : 05h 40m 45.52666s
Déc. : -01° 56' 33.2649"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autre appellation : Alnitah.
Étoile triple, la séparation du couple principal est de 2.6". La troisième composante (magn. 10) est à 57". C'est au sud de cette étoile que se trouve la nébuleuse B 33, plus communément appelée la « Tête de cheval », malheureusement inobservable visuellement avec un petit télescope. Elle fut découverte photographiquement par Edward Charles PICKERING (1846 - 1919) en 1889.

Référence : θ Ori
Nom : Amas du trapèze
Type : système multiple
Magnitude : - -
Distance : 1 300 a.l.
A.D. : 05h 35m 24s
Déc. : -05° 24'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Système multiple composé d'au moins six étoiles. Les quatre plus brillantes (magn. 5.4, 6.3, 6.8 et 7.5) forment « le Trapèze » qui marque le centre d'un groupe de très jeunes étoiles (moins de 300 000 ans).

Référence : U Ori
Nom : - -
Type : étoile variable
Magnitude : 6.2 à 11.1
Distance : 850 a.l.
A.D. : 05h 55m 49.16994s
Déc. : +20° 10' 30.6872"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

étoile variable de type Mira, la période oscille entre 367.9 et 376.0 jours.

Référence : M 42 / NGC 1976 
Nom : Grande Nébuleuse 
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 4.0
Distance : 1 300 a.l.
Dimension : 1.5° × 1.0°
A.D. : 05h 35m 17.3s
Déc. : -05° 23' 28"
cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriques cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse M 42Nébuleuse à émission facilement repérable avec une simple paire de jumelles, M 42 fut découverte par le français Nicolas Claude Fabri de PEYRESC (1580 - 1637) en 1611. Elle sera retrouvée indépendamment sept ans plus tard par le mathématicien et astronome suisse Jean Baptiste CYSAT (1588 - 1657) et le célèbre Christiaan HUYGENS en tracera un sommaire dessin en 1656.
Charles MESSIER en fera le premier portrait détaillé, publié en 1771, qui sera malheureusement bien mal rendu par une technique d'imprimerie encore balbutiante.
La première photographie de celle qui allait très vite devenir une véritable icône de l'astronomie est faite par Henry DRAPER (1837 - 1882) le 30 septembre 1880. Un exploit technique pour l'époque, réalisé avec une lunette de 280 mm et un temps de pose de 51 minutes. Etoiles en formation dans la nébuleuse d'Orion
Il s'agit d'une immense pouponnière d'étoiles qui contient suffisamment de matière pour fabriquer 10 000 soleils. Des photographies prisent à quelques années d'intervalle ont permis de mettre en évidence d'infimes changements dans quelques concentrations gazeuses en effondrement gravitationnel (proplyds).

Étoiles en formation (proplyds) dans la nébuleuse d'Orion.

cliquez sur ce logo pour accéder aux caractéristiques spectrométriquesMesures de spectro de la nébuleuse M42, faites en novembre 2014 au calc : Spectométrie M42

Référence : M 43 / NGC 1982 
Nom : Nébuleuse de Mairan
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 6.8
Distance : 1 300 a.l.
Dimension : 20' × 15'
A.D. : 05h 35m 31s
Déc. : -05° 16' 12"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse M 43Contrairement à la description faite par Charles MESSIER, qui l'intégra dans son catalogue le 4 mars 1769 et la perçue comme une faible nébuleuse indépendante de M 42, il s'agit bien d'une extension de la Grande nébuleuse d'Orion. Elle fut auparavant repérée par Jean-Jacques d'ORTOUS de MAIRAN (1678 - 1771), comme en témoigne un de ses dessins datant de 1731 et publié deux ans plus tard.

Référence : M 78 / NGC 2068 
Nom : - -
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 10.5
Distance : 1 600 a.l.
Dimension : 8' × 6'
A.D. : 05h 46m 46.7s
Déc. : +00° 00' 50"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse M 78Découverte par Pierre André François MÉCHAIN au début de l'année 1780, M 78 est une petite nébuleuse à émission qui ne sera observée par Charles MESSIER que le 17 décembre de la même année.
Le rayonnement à l'origine de cette excitation provient essentiellement de deux étoiles de magnitudes 10.2 et 10.6 nichées au cœur de la nébuleuse et séparées de 50". La plus au Nord est une binaire, la séparation du couple est de 2".

Référence : NGC 2174 
Nom : Nébuleuse de la tête de singe
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 6.8
Distance : 6.400 a.l.
Dimension : 3.5' × 2'
A.D. : 06h 09m 42s
Déc. : 20° 30'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse NGC 2174 NGC 2174, également appelée nébuleuse de la Tête de Singe, est une nébuleuse en émission située dans la constellation d'Orion associée à l'amas ouvert NGC 2175. Elle est située à environ 6 400 années-lumière de la Terre.

Référence : Barnard 33 / IC 434
Nom : Tête de cheval 
Type : nébuleuse en absorption
Magnitude : 7.3
Distance : 1500 a.l.
Dimension : 60'
A.D. : 05h 41m 2.4s
Déc. : -02° 23' 56"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse B 33Découverte photographiquement par Edward Charles PICKERING (1846 - 1919) en 1889, la célèbre nébuleuse obscure Barnard 33 se découpe sur la partie sud de la nébuleuse à émission IC 434 entourant l'étoile Alnitak (ζ Ori).
La partie dessinant une silhouette en forme de cavalier de jeu d'échec lui vaut son nom commun : la « Tête de cheval ».

Barnard 33 se découpant sur la nébuleuse IC 434

Les nébuleuses à émission NGC 2024 et IC 434 devant laquelle se découpe la « Tête de cheval ».

Crédits photographiques - Betelgeuse, Proplyds & B 33 : NASA, autres : SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E