Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique
Date julienne
Voir Jour julien.
Dauphin
Petite constellation à l´ouest de l´Aigle. Giuseppe PIAZZI a nommé ses étoiles α (alpha) et β (bêta) du nom latinisé et inversé de son fidèle assistant : Nicolaus VENATOR. Son sigle est Del (Delphinus).
Daurade
Voir Dorade.
Décalage spectral
Voir Doppler (effet).
Déclinaison
Coordonnée verticale dans les systèmes de coordonnées équatoriales et horaires. Angle compris entre la direction d´un astre et le plan de l´équateur céleste. Il est compté de 0° à 90°, positivement vers le pôle Nord et négativement vers le pôle Sud. Elle se note δ (delta).
Déflexion (de la lumière)
Légère déviation de la trajectoire d´une onde lumineuse en passant près d´un corps massif. Prévu par la théorie de la relativité générale, ce phénomène a été observé pour la première fois par Arthur Stanley EDDINGTON (1882 - 1944) lors de l´éclipse totale du Soleil du 29 mai 1919.
Diagramme H-R (ou de Hertzsprung-Russel)
Diagramme composé d´un axe horizontal, portant la température (en kelvins) de surface des étoiles, et d´un axe vertical fonction de leur luminosité intrinsèque (luminosité solaire, magnitude absolue...).
Élaboré indépendamment par Ejnar HERTZSPRUNG et Henry Norris RUSSEL entre 1905 et 1913, il met en évidence une courbe en S, appelée la séquence principale, sur laquelle se positionnent les étoiles stables qui brûlent leur hydrogène. Les autres étoiles occupent des emplacements spécifiques : les géantes et supergéantes dans la partie supérieure droite et les naines blanches dans le coin inférieur gauche.

Diagramme de Hertzsprung-Russel
Schématisation d´un diagramme H-R avec la position et le chemin évolutif du Soleil
Lien vers une animation traduite par Fabrice : Animation du Diagramme de Hertzsprung-Russel

Diagramme de Hubble
Représentation des différentes formes de galaxies d´après la classification faite par Edwin Powell HUBBLE en 1925.
Distance zénithale
La distance zénithale d´un astre est l´angle formé entre la direction du zénith et celle de cet astre, mesuré depuis le zénith de 0° à 180°.
Dorade (ou Daurade)
Constellation australe, son principal attrait vient qu´elle contient partiellement Grand nuage de Magellan, une galaxie satellite de notre Voie lactée. Son sigle est Dor (Dorado).
Double astrométrique
Voir Binaire spectroscopique.
Doppler (effet) (également appelé : effet Doppler-Fizeau ou Redshift).
Modification de la longueur d´une onde électromagnétique (effet Doppler) ou acoustique (effet Fizeau) en raison du changement apparent de la périodicité (ou fréquence) reçue par un observateur fixe par rapport à une source émettrice mobile (ou inversement). Si la source s´éloigne de l´observateur, la longueur d´onde augmente (ou la fréquence diminue) ; le phénomène est inverse dans le cas opposé.
Exemple : le bruit d´une moto est perçu plus aigu lorsqu´elle se rapproche de nous, il devient plus grave lorsqu´elle s´éloigne.
En astrophysique, cet effet est utilisé pour connaître la vitesse radiale des objets célestes après étude de leur spectre électromagnétique. Si le décalage de la lumière émise, dans le visible, par une galaxie se fait vers le rouge (les ondes les moins énergétiques) elle s´éloigne de nous.
La mesure de ce décalage (noté Z) est obtenu en comparant les raies spectrales du spectre de l´objet en mouvement avec son équivalent obtenu au repos en laboratoire. Il est caractérisé par la relation :

Z = (Δλ) / λ

avec Δλ = λ observé / λ au repos.
Audouin Dollfus (12 novembre 1924 (Paris) - 1 octobre 2010 (Versailles))
Portrait d'Audouin Dollfus Ses études du sol lunaire par la polarimétrie de la lumière lui permettant d'en déduire sa nature basaltique (1955), la NASA lui demandera sa collaboration pour la localisation de l'allunissage d'Appolo 11 et la fabrication des bottes des astronautes qui se poseront sur la Lune en 1969. Il sera ensuite chargé d'étudier les échantillons lunaires ramenés par la mission américaine.
Ses études du sol martien aidèrent à la conception de la sonde Viking qui atterrit sur Mars en 1976.
Il travailla avec la NASA pour les sondes Ranger, les missions Mariner vers Vénus, le programme Apollo et avec les Soviétiques pour équiper la sonde Mars-5 (1973).
Spécialiste de la cartographie des planètes, il fonde à Meudon le "Centre international de photographies planétaires" qui permettra d'établir des dizaines de cartographies et nomenclatures, domaines d'études très novateurs à l'époque.
Il a surtout été le pionnier de l'exploration spatiale par la pratique de l'astronomie en ballon. Mêlant ses deux passions (l'astronomie et les ballons), il imagine des prototypes qui lui permettent d'emmener un télescope jusqu'à 6.000 mètres d'altitude à bord d'une simple nacelle.
Un astéroïde (l'astéroïde 2451) porte son nom.
Dragon
Constellation circumpolaire « enroulée » autour de la Petite Ourse. Cette région de ciel est le radiant de deux « pluies de météores » : les Draconides et les Quadrantides. Cette dernière appellation trouve son origine dans celui du Quadrant mural, une constellation disparue qui se superposait approximativement sur le Dragon et le nord du Bouvier. Son sigle est Dra (Draco).
John Dreyer (13 février 1852- 14 septembre 1926)
Portrait de John Dreyer Sa contribution majeure est le monumental New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars qui compte 8 163 objets du ciel profond complété par deux Index Catalogues qui portent le nombre d'objets répertoriés à plus de 13 000. Ce catalogue, sous une forme révisée, est encore utilisé de nos jours.





Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L´usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E